Coupe de Noël 2018

Les givrés de Noël, à Genève…

La Coupe de Noël…

Coupe de Noël 2018

Coupe de Noël 2018


Givrés et euphoriques, les participants de la Coupe de Noël qui se jettent joyeux mais tremblants, dans le lac Léman. C’est ainsi depuis 1934. Lors de la première édition, ils n’étaient que neuf participants à s’élancer par-dessus les barrières qui longent le Jardin anglais dans une eau glacée. En ce dimanche 16 décembre et pour cette 80e édition, ils sont près de 2 200, nageurs en compétition ou en tenue humoristique à affronter une eau à 7° ! Chapeau, il faut le faire, commencer par recevoir un seau d’eau avant le grand « saut » puis nager 120 m ou 444 m, selon ses capacités. Et les voilà partis, les givrés, déguisés en Flamands Roses, en Père Noël, en Dalton, en Fondue… Un bon coup de froid, mais à la fin une bonne dose d’endorphine qui vous met de bonne humeur pour la journée ! Et attention, d’après les experts de la Coupe de Noël, il a été constaté une forte dépendance à pratiquer la nage en eau froide.

Hélène Vibourel

A l’Auberge de Gy… Ô temps suspend ton vol !

Authenticité et goût des plats simples…

 Auberge de Gy©HV

Auberge de Gy©HV


Au cœur du bucolique village de Gy, il existe une charmante petite auberge où le temps suspend son vol, c’est indiqué d’ailleurs sur une petite ardoise à l’entrée, en bref, l’endroit n’est pas pour les gens pressés ! La patronne Marie-Josèphe accueille le client avec naturel et sympathie et propose ses plats simples et goûteux dont le fameux poulet fermier, « le meilleur poulet du monde » dixit Marie-Jo. Mais pas seulement, sans fioritures ou chichis, vous succomberez aux omelettes, aux rillettes maison, au loup de ligne au fenouil, à l’agneau de sept heures ou autre plat mijoté… Pour une envie particulière : cervelle, rognons, passez un coup de fil la veille à la maîtresse des lieux. Bon à savoir, si vous avez une superbe bouteille dans votre cave et une envie de partager votre nectar avec des amis autour d’un bon repas, vous pouvez l’emmener à l’auberge et ne paierez que le droite de bouchon. En été, vous vous restaurez sur une sympathique terrasse ombragée. L’Auberge de Gy l’endroit idéal pour passer du bon temps. Après votre repas, profitez du paysage et faites une petite balade dans les vignes.

Auberge de Gy
134, route de Gy
1251 Genève - +41 (0)22 759 21 22
Fermé mardi et mercredi
Parking à proximité

Fondue moitié-moitié©HV

Une fondue onctueuse…

Traditionnel, en hiver de partager la fondue...

Fondue moitié-moitié©Marion Jiranek

Fondue moitié-moitié©Marion Jiranek

Traditionnel, en hiver de finir la soirée autour d’une onctueuse fondue. C’est le plat national par excellence en suisse et souvent une histoire d’hommes dans beaucoup de familles ! Elle s’est popularisée depuis les années 1950. Les premières recettes de fondue remontent au 17esiècle en Suisse comme en France ! En Savoie, pour parler du contenant, on utilise le terme de « ramequin » signifiant en patois « fromage fondu » et en Suisse le mot caquelon est usité. On se perd dans les recettes selon les cantons suisses où l’on fait la part belle aux fromages de région. On passe de la « moitié-moitié » qui n’utilise que du gruyère et vacherin, au total vacherin fribourgeois pour la Fribourgeoise, au total Appenzeller pour l’Appenzelloise, ou moitié-moitié Gruyère et Emmental à Neuchâtel et la Savoyarde privilégie, Emmental, beaufort et Comté. Le huit, un chiffre à retenir ! Pour éviter le bloc, préparez la fondue en faisant des huit et pour la déguster, tournez en huit avec votre fourchette !

Quelques adresses à Genève et dans les environs, pour déguster une fondue onctueuse :

Genève : La Buvette des Bains aux Pâquis,  Restaurant La Coulouvrenière, Restaurant les Antiquaires...

Environs : Café du Soleil à Corsier, Au Vieux Carouge à Carouge, Le Gruyérien à Chêne-Bougeries...

Hélène Vibourel

Un chou, très design…

Dans le quartier des Eaux-Vives, un chou tendre et fondant...


Croquants et fondants, les choux chez CHOU, à Genève, sont un pur délice, nés d’une rencontre entre Nathaniel Baruch, pâtissier et Mathias Piergili, un passionné de Design. Depuis plus d’un an, la pâte à choux fabriquée artisanalement et au quotidien enrobe des saveurs qui changent au grès des saisons. A l’emporter dans des emballages simples en kraft qui laisse parler le produit ou dégustés sur place dans un lieu cosy, épuré aux meubles chinés et stylés, la pâte à choux fait de plus en plus d’adeptes et se décline à l’heure du déjeuner en éclair salé. Sur place, d’excellents cafés torréfiés et du thé haut de gamme Newby.
Plus d’infos : chougeneve.ch

Hélène Vibourel

Restaurant, Athénée 4 à Genève

L’ Athénée 4, La chapelle du bon goût

Athénée 4 Genève


Passer du culte à la culture, est le pari réussi de l’Athénée 4, restaurant crée dans une ancienne chapelle située au deuxième sous-sol d’un immeuble cossu du 19e siècle situé au cœur de la vieille ville de Genève. Ainsi, caché des regards, on ne vient pas déjeuner par hasard à l’Athénée 4, il faut descendre quelques marches avant de se retrouver devant un vaste espace au décor contrasté, mariage entre végétations et colonnes religieuses, balustrade d’époque et mobilier contemporain. Le soir, l’Athénée 4 accueille des soirées privées ou événements et selon l’agenda se transforme en bar musical.
cocktail à  l'Athénée 4

cocktail à l'Athénée 4


Hélène Vibourel

Home

Restaurant l’Adresse, à Genève

L’Adresse, une double adresse: bistro contemporain et boutique de mode


Dés l’entrée, une ambiance feutrée et un escalier rouge qui guide vos pas vers un vaste espace lumineux où sont disposées ici et là quelques tables et canapés. Bienvenue à L’Adresse, côté restaurant où la cuisine cosmopolite et créative est servie dans une ambiance gaie et décontractée. Magazines de mode et design côtoient la carte du jour, une invitation à lever le rideau du côté Boutique de mode et flâner parmi les modèles de marque, pièces coup de cœur ou se laisser tenter par quelques accessoires, objets, bagages ingénieux de designers suisses.

En été, le must, la terrasse sur le toit!
Hélène Vibourel

http://www.ladress.ch

Collonge Café-photo©HV

Le Collonge Café, à Collonge-Bellerive

Le sud au bord du Léman!

Le Chef Angelo Citiulo, déjà à la tête du restaurant La Closerie situé dans la commune proche de Cologny dirige avec son équipe l’Auberge Communale de Collonge-Bellerive, un espace gourmand baptisé le Collonge Café.

Angelo Citiulo, originaire des Pouilles a grandi à Turin où il a découvert la richesse de la cuisine piémontaise. Sa curiosité pour les cuisines régionales de son pays l’a mené en Ligurie, Emilie-Romagne et en Toscane. Ses plats reflètent son désir d’innover et les saveurs « mare et monte » (mer et terre) influencent toujours sa cuisine.
Le Collonge Café dispose d’une belle surface répartie en deux espaces, côté bistro ou côté salle. En été, les clients profitent de la très grande terrasse qui donne sur une vaste pelouse, abritée du regard des passants et du bruit des voitures.
Si vous avez du temps, demandez la carte des cigares cubains !

Hélène Vibourel

Collonge Café
Chemin Château-de-Bellerive 1
1245 Collonge Belelrive
tel : +41 (0)22 777 12 45
www.collonge-cafe.ch
info@collonge-cafe.ch
Ouvert du mardi au dimanche
Parking

Théâtre de l'Orangerie, Genève

Théâtre de l’Orangerie

L'Orangerie-Théâtre, dans le parc de la Grange...

Quel bonheur en été, par forte chaleur, de se rendre dans ce magnifique parc de la Grange à Genève. On y va pour la fraîcheur de ses arbres centenaires, pour les activités de plein air avec les enfants, pour prendre un verre aux Abstinentes, un café hors du temps (sans alcool) ou pour profiter du programme estival du Théâtre de l'Orangerie. Bâti dans un style néo-grec le théâtre et les deux serres accolées, datent de 1856. Depuis le lieu a été rénové, ainsi que la grande salle de spectacle et une buvette a vu le jour "Le Jardin du TO".

Ouverte du mardi au dimanche de 10 h à minuit, "Le Jardin du TO" est un lieu unique à Genève pour un moment de détente au fil de la journée.

www.theatreorangerie.ch

Hélène Vibourel

L’adolescent et le cheval…

Sur le Quai Wilson... à Genève

Longilignes, les sculptures de Heinz Schwartz, réparties dans les parcs publics du canton de Genève à l’exception de la célèbre Clémentine, à la Place du Bourg-de-Four ou de l’œuvre monumentale, au Quai Wilson, « L’adolescent et le cheval ». C’est un jeune garçon qui est sculpté, fait plutôt exceptionnel, l’artiste ne représentant principalement que des nus féminins, mais toujours dans cette période fragile et éphémère de l’adolescence. Le sculpteur accentue la délicatesse des traits et des courbes, les corps sont lisses interprétant la douceur de l’innocence. Quelle force dans la posture du jeune homme face à la fougue du cheval, une confrontation harmonieuse qui laisse penser à l’apaisement de l’équidé. L’artiste, dans cette réalisation se serait inspiré, dit-on, de la noyade d’un garçon se promenant à cheval, au bord du lac ! Il est vrai que, vu sur un certain angle, la main dépassant du dos du cheval, ressemble à un appel au secours. A vous de voir !

L'adolescent et le Cheval©hv


Hélène Vibourel

La belle endormie de Genève

Sur la promenade de la Treille...

Endormie, pour l’éternité, la noble dame romaine dont l’inscription funéraire « Rufiae Aquilinae » est encastrée dans le mur de la Tour Baudet, face à la promenade de la Treille. Le long bloc de granit provient probablement d’une nécropole romaine située aux alentours de la Place Neuve. On suppose que cette sépulture était placée sous la bienveillance des Dieux Mânes, protecteurs des âmes défuntes du temps des Romains et dont le culte exprimait la foi en l’immortalité de l’âme. Prière exaucée puisque le souvenir discret de cette dame de rang subsiste encore de nos jours. Cette inscription romaine n’est pas une exception à Genève. En effet, le réemploi de belles pierres pour de nouvelles constructions était courant, rien ne se perdait. Remarquez ces numéros inscrits sur les marches de l’escalier du haut du Perron, tel le chiffre 13 ! Certains disent qu’ils appartenaient à une ancienne place de marché en ville ou à une bordure de trottoir ou de cimetière !

INSCRIPTION -TOUR BAUDET


Hélène Vibourel