Franz Liszt, à Genève…

Près de la promenade Saint-Antoine...

Amoureux, le compositeur et pianiste Franz Liszt de la comtesse Marie d’Agoult qui quittât pour lui, mari et enfants. Genève servit de refuge à leur passion et ils vécurent près de la promenade Saint-Antoine. Franz Liszt, dispensait son art en 1835, au Casino de Saint-Pierre qui deviendra le Conservatoire de Musique de la Place de Neuve. Pour les amoureux d’aujourd’hui, près de la place Franz Liszt, le restaurant Semplice, rue Etienne Dumont n°18, est un lieu feutré propice aux confidences. Amoureux, le fortuné Jean-Gabriel Eynard qui fit construire le somptueux Palais Eynard surplombant le parc des Bastions, pour y loger avec sa belle épouse, Anna Lullin. Aujourd’hui, deux salons accueillent les célébrations de mariages. Amoureux, l’écrivain Victor Hugo de la séduisante Juliette Drouet qui fut aussi l’amante du sculpteur James Pradier. Elle est représentée sur le piédestal du buste d’Augustin-Pyrame de Candolle, fondateur du premier Jardin Botanique, situé dans le parc des Bastions.

Sculpture de Juliette Drouet-Parc des Bastions


James Pradier fut aussi le sculpteur de la célèbre « Léda » ou « Léda des artistes », réalisée en ivoire et exposée au Musée d’art et d’histoire de Genève

La Léda de James Pradier

Hélène Vibourel