Le bas-relief du gardien de cochons

Sur la façade de la cathédrale Saint-Pierre... à Genève

Drôle de bas-relief sculpté dans une encoignure de la façade extérieure de La Chapelle des Macchabées, jouxtant la cathédrale Saint-Pierre de Genève construite en 1405 pour le Cardinal de Brogny qui désirait y être enterré.
La légende raconte que le futur cardinal Jean de Brogny aurait gardé dans sa jeunesse les cochons dans son village natal de Brogny, près d'Annecy d'où cette représentation d'un jeune homme pieds nus et cape de berger avec deux pourceaux.Difficile de vérifier la véracité de cette anecdote, tout autant celle, qui mentionne le fait que le jeune homme arrivant à Genève totalement démuni se serait vu offrir des souliers, cadeau d'un artisan genevois. Celui-ci aurait fait une prédiction : "Vous me les paierez quand vous serez cardinal!". Légende ou pas, ce bas-relief mérite votre regard et profitez de votre passage pour visiter l'intérieur de la cathédrale et la chapelle des Macchabées.

Hélène Vibourel

Le Chef en cuisine©Le Flacon

Restaurant, Le Flacon à Carouge

Yoann Caloué, au Flacon!

Yohann Caloué, chef du Flacon à Carouge

Yohann Caloué, chef du Flacon à Carouge


Yoann Caloué, le jeune chef normand de 34 ans est à la tête du restaurant « bistronomique » carougeois Le Flacon. En octobre 2015, il décrochait sa première étoile en son nom et un 15/20 au Gault et Millau. Ces distinctions récompensaient les efforts de toute son équipe et de sa jeune brigade.

Yoann Caloué a travaillé sous les ordres de plusieurs chefs étoilés en France, dont Thierry Duhamel puis, à l’étranger, avant de rejoindre en 2006, les cuisines de Serge Labrosse, au Buffet de la Gare des Eaux-Vives. Après une expérience aux Etats-Unis, Yoann Caloué revient en Suisse en 2012 en tant que chef du Flacon à Carouge.

Le Flacon, restaurant dispose d’un cadre élégant, contemporain et chaleureux et bénéficie d’une ambiance authentique et décontractée.

Dynamique et motivé, Yoann Caloué multiplie les initiatives pour surprendre, séduire les quatre sens de ses clients en privilégiant les produits de saison, de la terre et de la mer, il est normand ne l’oublions pas, se renouvelant sans cesse et changeant entièrement sa carte tous les dix jours. Sa cuisine ose les saveurs originales en mariant les fruits et légumes, créant du « brut classe », du « simple travaillé » ou encore du « noble épuré ».

créativité©Le Flacon

créativité©Le Flacon


Pour les gourmets à l’agenda serré, le chef propose un « Menu Affaires », servi en moins d’une heure avec un rapport qualité et prix absolument imbattable et la possibilité de réserver par Internet.

Au Flacon, Yoann Caloué a trouvé sa place. Il peut laisser libre court à sa créativité et rayonner au cœur de sa brigade, animée par une belle complicité.

La mezzanine du restaurant d’une capacité de 20 personnes maximum peut être privatisée midi et soir.

Hélène Vibourel

LE FLACON
45 rue Vautier
1227 Carouge
Tél : (0)22 342 15 20
www.leflacon.ch

Café de la Paix-Genève

Restaurant, Le café de la Paix à Genève

Philippe Durandeau au Café de la Paix!

Le Chef Philippe Durandeau©HV

Le Chef Philippe Durandeau©HV


Au Café de la Paix, le Chef c’est Philippe Durandeau! Après dix-sept années passées à tenir les rênes des cuisines de La Réserve, il y a deux ans, il a eu un coup de foudre pour le célèbre bistro genevois.

Une envie d’être chez soi, en harmonie avec un lieu, plus proche des clients, plus décontracté tout en conservant les codes d’une grande Maison, voici le nouveau Philippe Durandeau, le « chef-aubergiste », en paix dans son charmant bistro à la décoration épurée, stylée, authentique.

Une magnifique Berkel laquée noire à l’entrée, quelques œuvres d’artiste, dont une magnifique pomme bleue « croquée », peu de changement de décor, mais des projets, car le chef a envie de croquer la vie en « se faisant plaisir et faire plaisir ».

Philippe Durandeau a une constante, celle d’être dans le vrai, à la recherche permanente du meilleur produit et à la rencontre des producteurs exigeants pour sublimer ses plats.

La carte est évolutive en fonction des saisons, mais avec les mêmes standards que la haute gastronomie, difficile de faire le choix entre les Calamarettis, le Bar sauvage, l’incontournable côte de veau et sa chapelure d’agrumes et toujours en dessert le fameux Baba au rhum ou le gaspacho de mangue et son sorbet coco… Pour le vin, le chef fait confiance à son ami et conseiller en la matière Emmanuel Heydens du Passeur de Vin.

Bar, salicorne, salsifis et oursin

Bar, salicorne, salsifis et oursin


« Vous êtes chez vous et vous êtes chez moi » un accueil chaleureux et une belle réciprocité qui rend un chef heureux, en l’occurrence Philippe Durandeau.

Hélène Vibourel

Café de la Paix
61, bld Carl-vogt
1205 Genève
Tél : (0)22 301 11 88
www.cafe-de-la-paix.ch

A l’Auberge de Gy… Ô temps suspend ton vol !

Authenticité et goût des plats simples…

 Auberge de Gy©HV

Auberge de Gy©HV


Au cœur du bucolique village de Gy, il existe une charmante petite auberge où le temps suspend son vol, c’est indiqué d’ailleurs sur une petite ardoise à l’entrée, en bref, l’endroit n’est pas pour les gens pressés ! La patronne Marie-Josèphe accueille le client avec naturel et sympathie et propose ses plats simples et goûteux dont le fameux poulet fermier, « le meilleur poulet du monde » dixit Marie-Jo. Mais pas seulement, sans fioritures ou chichis, vous succomberez aux omelettes, aux rillettes maison, au loup de ligne au fenouil, à l’agneau de sept heures ou autre plat mijoté… Pour une envie particulière : cervelle, rognons, passez un coup de fil la veille à la maîtresse des lieux. Bon à savoir, si vous avez une superbe bouteille dans votre cave et une envie de partager votre nectar avec des amis autour d’un bon repas, vous pouvez l’emmener à l’auberge et ne paierez que le droite de bouchon. En été, vous vous restaurez sur une sympathique terrasse ombragée. L’Auberge de Gy l’endroit idéal pour passer du bon temps. Après votre repas, profitez du paysage et faites une petite balade dans les vignes.

Auberge de Gy
134, route de Gy
1251 Genève - +41 (0)22 759 21 22
Fermé mardi et mercredi
Parking à proximité

Fondue moitié-moitié©HV

Une fondue onctueuse…

Traditionnel, en hiver de partager la fondue...

Fondue moitié-moitié©Marion Jiranek

Fondue moitié-moitié©Marion Jiranek

Traditionnel, en hiver de finir la soirée autour d’une onctueuse fondue. C’est le plat national par excellence en suisse et souvent une histoire d’hommes dans beaucoup de familles ! Elle s’est popularisée depuis les années 1950. Les premières recettes de fondue remontent au 17esiècle en Suisse comme en France ! En Savoie, pour parler du contenant, on utilise le terme de « ramequin » signifiant en patois « fromage fondu » et en Suisse le mot caquelon est usité. On se perd dans les recettes selon les cantons suisses où l’on fait la part belle aux fromages de région. On passe de la « moitié-moitié » qui n’utilise que du gruyère et vacherin, au total vacherin fribourgeois pour la Fribourgeoise, au total Appenzeller pour l’Appenzelloise, ou moitié-moitié Gruyère et Emmental à Neuchâtel et la Savoyarde privilégie, Emmental, beaufort et Comté. Le huit, un chiffre à retenir ! Pour éviter le bloc, préparez la fondue en faisant des huit et pour la déguster, tournez en huit avec votre fourchette !

Quelques adresses à Genève et dans les environs, pour déguster une fondue onctueuse :

Genève : La Buvette des Bains aux Pâquis,  Restaurant La Coulouvrenière, Restaurant les Antiquaires...

Environs : Café du Soleil à Corsier, Au Vieux Carouge à Carouge, Le Gruyérien à Chêne-Bougeries...

Hélène Vibourel

Un chou, très design…

Dans le quartier des Eaux-Vives, un chou tendre et fondant...


Croquants et fondants, les choux chez CHOU, à Genève, sont un pur délice, nés d’une rencontre entre Nathaniel Baruch, pâtissier et Mathias Piergili, un passionné de Design. Depuis plus d’un an, la pâte à choux fabriquée artisanalement et au quotidien enrobe des saveurs qui changent au grès des saisons. A l’emporter dans des emballages simples en kraft qui laisse parler le produit ou dégustés sur place dans un lieu cosy, épuré aux meubles chinés et stylés, la pâte à choux fait de plus en plus d’adeptes et se décline à l’heure du déjeuner en éclair salé. Sur place, d’excellents cafés torréfiés et du thé haut de gamme Newby.
Plus d’infos : chougeneve.ch

Hélène Vibourel

Restaurant l’Adresse, à Genève

L’Adresse, une double adresse: bistro contemporain et boutique de mode


Dés l’entrée, une ambiance feutrée et un escalier rouge qui guide vos pas vers un vaste espace lumineux où sont disposées ici et là quelques tables et canapés. Bienvenue à L’Adresse, côté restaurant où la cuisine cosmopolite et créative est servie dans une ambiance gaie et décontractée. Magazines de mode et design côtoient la carte du jour, une invitation à lever le rideau du côté Boutique de mode et flâner parmi les modèles de marque, pièces coup de cœur ou se laisser tenter par quelques accessoires, objets, bagages ingénieux de designers suisses.

En été, le must, la terrasse sur le toit!
Hélène Vibourel

http://www.ladress.ch

Collonge Café-photo©HV

Le Collonge Café, à Collonge-Bellerive

Le sud au bord du Léman!

Le Chef Angelo Citiulo, déjà à la tête du restaurant La Closerie situé dans la commune proche de Cologny dirige avec son équipe l’Auberge Communale de Collonge-Bellerive, un espace gourmand baptisé le Collonge Café.

Angelo Citiulo, originaire des Pouilles a grandi à Turin où il a découvert la richesse de la cuisine piémontaise. Sa curiosité pour les cuisines régionales de son pays l’a mené en Ligurie, Emilie-Romagne et en Toscane. Ses plats reflètent son désir d’innover et les saveurs « mare et monte » (mer et terre) influencent toujours sa cuisine.
Le Collonge Café dispose d’une belle surface répartie en deux espaces, côté bistro ou côté salle. En été, les clients profitent de la très grande terrasse qui donne sur une vaste pelouse, abritée du regard des passants et du bruit des voitures.
Si vous avez du temps, demandez la carte des cigares cubains !

Hélène Vibourel

Collonge Café
Chemin Château-de-Bellerive 1
1245 Collonge Belelrive
tel : +41 (0)22 777 12 45
www.collonge-cafe.ch
info@collonge-cafe.ch
Ouvert du mardi au dimanche
Parking

Théâtre de l'Orangerie, Genève

Théâtre de l’Orangerie

L'Orangerie-Théâtre, dans le parc de la Grange...

Quel bonheur en été, par forte chaleur, de se rendre dans ce magnifique parc de la Grange à Genève. On y va pour la fraîcheur de ses arbres centenaires, pour les activités de plein air avec les enfants, pour prendre un verre aux Abstinentes, un café hors du temps (sans alcool) ou pour profiter du programme estival du Théâtre de l'Orangerie. Bâti dans un style néo-grec le théâtre et les deux serres accolées, datent de 1856. Depuis le lieu a été rénové, ainsi que la grande salle de spectacle et une buvette a vu le jour "Le Jardin du TO".

Ouverte du mardi au dimanche de 10 h à minuit, "Le Jardin du TO" est un lieu unique à Genève pour un moment de détente au fil de la journée.

www.theatreorangerie.ch

Hélène Vibourel

Les Yeux©Patou Uhlmann

Art contemporain, à Genève

Lumineuses, les enseignes sur les toits..

Lumineuses, les enseignes qui prônent au-dessus des immeubles situés autour de la plaine de Plainpalais. Installées de 2006 à 2012, elles ne sont plus qu’au nombre de huit, après le démontage en juillet 2017, pour des raisons de sécurité de l’une d’entre elles, intitulée « Breath » œuvre du Genevois Jérôme Leuba. Neon Parallax, est un projet artistique mis en place par les Fonds d’art contemporain de la Ville et du canton de Genève. C’est aussi un clin d’œil, une transposition des messages publicitaires des enseignes qui illuminent la prestigieuse rade en installations artistiques autour de la populaire plaine de Plainpalais. De nuit, lorsque vous vous promenez sur la plaine, observez les grands yeux en amande, premier élément installé et intitulé « Axis of silence » ou cette inscription dont les lettres sont en désordre « L’ODRRE N’A PAS D’IPMROTNCAE ».

L’ODRRE N’A PAS D’IPMROTNCAE ©Patou Uhlmann

L’ODRRE N’A PAS D’IPMROTNCAE ©Patou Uhlmann


Le mot « Dimanche » évoque le repos, une pause dans l’agenda, un message en décalage du slogan publicitaire.
dimanche©Patou Uhlmann

Dimanche©Patou Uhlmann

Hélène Vibourel