Jérémie… à Genève

La sculpture noire et massive...

Sculpture de Rodo à Genève


Triste, la sculpture noire et massive du prophète solitaire Jérémie, les mains dans le dos. Voûté et tapi dans un coin de la Cour Saint-Pierre, il semble porter toute la misère du monde. Nombre de fois, êtes-vous passés devant lui sans même lui accorder un regard ? Serait-ce l’une des raisons pour laquelle il ne cesse de se lamenter ? Porteur souvent de mauvaises nouvelles, il est là aussi pour écouter nos « jérémiades ». Il fut installé à son emplacement en 1938. Il est l’ œuvre du sculpteur suisse Auguste de Nierderhausen, originaire de Vevey, élève de Rodin, d’où son nom d’artiste « Rodo ». Ami de Verlaine, rattaché au courant symboliste, il disait être un artiste qui taillait la matière « à coups-de-poing ». Il fut l’un des plus grands sculpteurs suisses de son époque. Plusieurs de ses sculptures sont exposées au musée d’Art et d’Histoire. Faute de commandes de son vivant, il mourut tristement dans la misère. Une petite rue calme porte son nom à Genève.

Hélène Vibourel

Posted in Blog.